Délicieuse et Délassante Promenade sous l’Allée des Marronniers

Délicieuse et Délassante Promenade sous l’Allée des Marronniers Réchauffe l’Ame et le Corps Petit Bonheur

« A l’angle du vieux lavoir, l’allée des marronniers, en pleine floraison, se dore au soleil printanier. Sous les arbres enchanteurs, le promeneur se délecte de ce bonheur éphémère…La fugace beauté de ce rituel crée une paradoxale sensation d’éternité de la lumière.

La voute de verdure étoilée de fleurs blanches bourdonne dans l’azur…le zéphyr titille mon inspiration (j’agrandis mon inspiration), repousse mon expiration (j’agrandis mon expiration, bouche ouverte, plusieurs fois)… Le zéphyr dessaisit mes crispations (respirations).
Sentiment d’éternité.
Les fleurs pyramidales, tachetées de jaunes ou de rose, s’élancent vers le ciel (ample respiration) soulèvent mon mental d’un dédale matériel et morose vers un calme guilleret (ample respiration).
Sentiment d’éternité.

Des myriades de fleurs, en cascades blanches, s’envolent des pétales …Mon âme déplie ses ailes…volète…butine…se régale…sensation de légèreté…je me sens bien…je fais ce que je veux (ample respiration)..

Un grand sourire caracole à l’inspiration, lèvres closes langue pointée vers le haut du palais, s’immisce et se fixe dans mes cellules à l’expiration, plusieurs fois.

Adouci(e), je reviens dans ma réalité. Mon corps se mobilise, j’inspire…bâille sans mettre la main devant la bouche… en pleine forme, j’ouvre mes yeux au monde extérieur. Bon retour !  » Mahg Marie-Hélène Garric

Voir sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *