Pyrénées Grand Large

Port de Balès
Série Montagne

Confortablement installé(e), je ferme les yeux, respire, me détends et me projette dans cet ailleurs reposant.

Ambiance

Port de Balès … A trois cent soixante degrés, d’immenses lignes de crêtes se superposent à l’infini…Les estives jaunies de novembre se réchauffent au soleil ocre. Leurs croupes maternelles, miniaturisent la lointaine plaine de la mégalopole toulousaine…Grand large…

Tissage du lien vital (nature-souffle-corps-poésie)

De face, le souffle des Pyrénées élargit ma poitrine, mon inspiration s’allonge (inspirer à fond)…mon expiration s’allonge (expirer à fond, bouche ouverte)…Ma respiration prend le large, remplit mes flancs, soulève mon ventre (inspirer à nouveau)… puis le vide (expirer à nouveau)…Mon haleine chaude traverse mon écharpe…

Soleil de novembre !

Les chardons blanchis, usés par l’été, s’échevellent en fines cotonnades…Le vent déboucle mes tensions qu’il emporte, dissout à l’horizon (grande expiration bouche ouverte)…Mes épaules font des petits ronds, mes bras, mes mains mes doigts s’offre à la tiédeur de lumière  (grand soupir).

Soleil de novembre !

Le soleil redonne du clairon, les estives blondissent…Les tintements d’un troupeau oublié répondent, en écho, à ceux qui montent du fond de la vallée…Mon humeur, mon cœur rebondissent (grande respiration libre).

Soleil de novembre !

Champ Libre

Vautours et grands planeurs à la dérive, au-dessus des estives…Mon âme libre respire…crapahute…dévale la pente…escalade la paroi…prend le large …Je fais ce que je veux …Je me sens bien.

Réalité augmentée-Fixation vitale

Immensité…souffle…lumière…sifflement d’ailes…bêlements lointains…je m’attarde sur mes ressentis de liberté…Je les inspire et les ancre durablement au plus profond de moi en expirant lentement, bouche fermée, pointe de la langue collée en haut du palais, autant de fois que nécessaire.

Retour

Doucement je ramène ce sentiment libre et spacieux dans ma réalité… Je prends le temps de revenir de bas en haut : les  orteils, les jambes, les doigts, les bras gigotent… j’inspire…m’étire…baille sans mettre la main devant la bouche…Je reviens en pleine forme et ouvre  les yeux au monde extérieur. Bon retour !

« La montagne donne à l’homme tout ce que la société                moderne a oublié de lui donner »

Boris  Vian

1 commentaire sur “Pyrénées Grand Large

  1. Merci Marie Hélène pour cette vidéo sur les Pyrénées .
    Elle est très poétique et apaisante. Dans ces montagnes majestueuses qui semblent infranchissables tu nous donnes à voir de nombreux chemins possibles.
    Ils se dessinent sous la forme de piste ou de sentier fait par l’homme mais aussi par d’innombrables drailles que créent les troupeaux durant l’estive.
    Dans les airs ses chemins se transforment en de fugitifs tracés d’avions ou encore par les vols majestueux des rapaces.
    Voila une bien belle façon de surfer sur « l’écume des jours » tout en méditant sur la citation de Boris Vian
    Jean-Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *