Marée basse

Série Marine

Confortablement installé(e), je ferme les yeux, respire, me détends et me projette dans cet ailleurs reposant.

Ambiance 

La colère océane s’en est allée, délaissant à sa traîne un voile d’eau en miroir, sur la plage lissée. 

Le ciel s’y reflète, agrandissant l’immensité apaisée…

Tissage du lien vital (nature-souffle-corps-détente-poésie)

La brise du large m‘enveloppe…En conscience, le mental s’efface….la respiration. prend sa place.

Plus vaste, mon inspiration me remplit (j’agrandis mon inspiration) plus vaste mon expiration évide les soucis (j’agrandis mon expiration, bouche ouverte, plusieurs fois)

Marée basse

A mes pieds les vaguelettes vont et viennent…ravivent le miroir…me délassent (ample respiration).

L’espace révélé illumine la terre…ravive l’espoir…libère mon audace (ample respiration).

Marée basse

Champ Libre 

A fleur de plage…le sel sur mes lèvres, Incorporé(e) de ciel et d’océan(ample respiration)….mon âme s’abreuve d’harmonie…je me sens bien…je fais ce que je veux(ample respiration)..

Réalité augmentée-Fixation vitale

à l’inspiration, lèvres closes langue pointée vers le haut du palais, les sensations iodée se faufilent…se fixent dans mes cellules, réveillant mes premières sensations de vie, plusieurs fois.

Retour

Apaisé(e) et vivifiée, je reviens dans ma réalité. Mon corps se ravigote  d’une manière tranquille et joyeuse. Mes orteils et mes doigts pianotent, j’inspire…bâille sans mettre la main devant la bouche… en pleine forme, j’ouvre mes yeux au monde extérieur. Bon retour ! 

« Les vents se taisent et l’océan paisible ne m’envoie…qu’un murmure mélodieux qui s’épanche dans l’âme comme une belle vague sur la grève »

Maurice de Guérin, Le Cahier vert 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *